STUDIO MOBILE – Festival Art et Nature #6 – 17 septembre 2022

Retrouvez ici les Interviews réalisées en direct du studio mobile Timbre FM sur le festival Art et Nature 2022 à Paimpont.

PRÉSENTATION DU FESTIVAL par Sébastien MOREAU

Tout savoir sur le festival : https://festivalartetnature.jimdofree.com/

INTERVIEW de François DESBORDES

Dans son travail d’illustrateur se retrouvent toutes ses influences: l’intérêt pour la faune tropicale (singes, félins, perroquets etc,), le monde scientifique avec la réalisation de centaines de planches d’identifications, le dessin d’après nature et le travail de terrain, pour des associations, des magazines et des livres de croquis, la botanique avec des planches et un carnet de croquis sur les bambous, mais aussi un soin particulier porté aux supports et aux paysages entourants les animaux, et enfin des livres pour enfants.

INTERVIEW de l’association SYLV N’CO

Basée à Concoret dans le Morbihan, l’association Sylv n’ Co propose de créer et privilégier des espaces de sylviculture écologiquement responsables et socialement solidaires, de mettre en place des chantiers participatifs de réalisation de bois de chauffage et d’œuvre en circuit court, d’organiser des événements pour associer et informer la population sur les questions et pratiques forestières. L’association s’est constituée en branche locale du RAF « Brocéliande-Porhoët ». Sylv n’ Co fait du bois de chauffage en collectif, de la sensibilisation grand public et réfléchit à une valorisation de la filière bois d’œuvre de l’amont à l’aval pour relocaliser son utilisation dans une démarche socialement et écologiquement responsable, dans le respect de la charte du RAF.

INTERVIEW de Chantal PORRAS – SCULPTRICE – Invitée d’honneur du festival

Chantal Porras passe de longues heures à observer les animaux dans leur milieu naturel (ainsi que sur des vidéos) afin de pouvoir restituer leur élégance et leur caractère dans l’œuvre finie. Dans son travail en plans, Chantal Porras construit ses sculptures d’une façon classique, dans un deuxième temps elle épure les formes en jouant des aplats et des arètes qui vont lui permettre de créer des lignes de force .Elle cherche à trouver un équilibre entre la douceur des courbes et la tonicité des angles saillants afin de faire ressortir la sensualité de l’œuvre. Elle s’attache particulièrement à restituer l’expression et l’émotion qui se dégagent des traits de caractères, démarche que l’on retrouve sur le travail plus classique des bustes réalistes. Dans son œuvre animalière elle aime à représenter des animaux en voie de disparition afin de faire prendre conscience de la beauté et la fragilité du monde vivant.

INTERVIEW de Serge NICOLLE – ILLUSTRATEUR

Au départ, il y a le travail dans la nature, indispensable pour acquérir une connaissance « en profondeur » des animaux : les regarder vivre et évoluer (comportements, attitudes, couleurs …) afin de discerner le ou les détails qui permettent de différencier telle espèce d’une autre. Parfois, c’est la transcription d’une émotion, d’un moment fort devant le spectacle de la nature qu’il tente de mettre en image. Particulièrement intéressé par les problèmes d’identification, il a été membre du CHN (Comité d’homologation national français) de 1985 à 1991 et de 1996 à 2002.

Retrouvez certaines de ses réalisations en cliquant ici

INTERVIEW de Catherine CHAILLOU – Raku

« Depuis plus de quinze ans, je cours les manifestations naturalistes en exposant mes sculptures céramiques animalières. La nature est ma seule et unique source d’inspiration. Je réalise principalement des animaux d’Europe, dont on peut deviner la présence dans nos paysages. Si l’enthousiasme naît le nez dans l’herbe et les yeux au ciel lors d’une flânerie en extérieur, l’approche définitive reste livresque. Dans l’atelier les doigts dans la terre je cherche une complicité avec l’animal, le modelage est une façon de tenir en main l’animal désiré, de le caresser. Les contraintes et les aléas de la technique de la céramique au raku (choc thermique et enfumage à la cuisson de l’émail) font de chaque pièce un nouveau défi.« 

INTERVIEW de Hoël HOTTE – Scientifique

Chercheur en écologie terrestre. Son sujet : Bursaphelenchus xylophilus : Le nématode du pin

INTERVIEW de Anne Yardin – Sculpturice

Plus qu’un art, la sculpture est pour Anne Yardin une passion. La sculpture animalière lui offre un panel d’expressions, de mouvements, de lignes qu’elle exploite avec une grande liberté d’interprétation. Autodidacte et avec un style vivant, elle capte l’expression des animaux qu’elle retranscrit dans l’argile et le bronze.

Du lion au cheval, du singe à l’éléphant, son univers artistique exprime un regard, une attitude, une force Son langage artistique est simple, direct, sans détours ni discours.

« Ce n’est pas moi qui regarde les animaux » disait un visiteur lors d’une exposition « c’est eux qui me regardent ».

CLOTURE DU FESTIVAL avec son président Alain ROUQUETTE

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.