CONTRE-CHAMPS 002 : 2001, L’ODYSSÉE DE L'ESPACE

 

| Open Player in New Window

2001: L’Odyssée de l’espace

Pour cette seconde émission, venez visiter les recoins les plus mystérieux de l’espace infini de 2001 l’Odyssee de l’espace , en suivant l’interprétation que j’en fait et certaines anecdotes techniques, en compagnie de Gregory du QUAI56, le cinéma associatif de Guer, qui va nous dire la programmation de celui-ci, ainsi que d’Erwann, un autre cinéphile qui va nous parler d’un film qu’il aime particulièrement.

Quand un film a de la substance ou de la subtilité, on ne peut jamais en parler de manière complète. C’est souvent à côté de la plaque et forcément simpliste. La vérité a trop de facettes pour se résumer en cinq lignes. Généralement, si le travail est bon, rien de ce qu’on en dit n’est pertinent.

Stanley Kubrick

1 réponse
  1. Anthony
    Anthony dit :

    Bonjour,
    Tout d’abord, je tiens à dire que c’est cette présentation qui m’a finalement fait franchir le pas d’aller rechercher et regarder le film, lui qui me semblait extrêmement savant, l’aura de Kubrick en tant que cinéaste n’aidant absolument pas à se douter de la fluidité du film. Ce film, qui est sorti 1 mois et demi après l’un de mes parents, m’a parlé. Ce film qui va avoir 51 ans dans 6 mois, reste très facile à suivre, mis à part le langage parfois un peu recherché des personnages, par sa grammaire cinématographique, et c’est finalement très logique étant donné que la plupart des enjeux se déroulent sans paroles (en fait, la première et dernière partie en particulier). Ce que je veux dire par là, c’est qu’un film qui à passé le demi-siècle à réussi à m’embarquer dans son univers, ce qui, convenons-en, est plutôt pas mal pour un film se passant en grande partie dans l’espace.
    J’aimerais tellement parler de l’interprétation que j’ai développé et ce serai avec plaisir si je pouvais écraser et dilater le temps comme le fait le monolithe dans la dernière partie, mais fort malheureusement je n’ai pas la vitesse de calcul de CARL 500, donc je me contenterais de dire que j’ai passé un super bon moment à vous écouter et à regarder ce fameux film.
    Et merci à vous!

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Répondre à Anthony Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.